L'Italie dans tous ses états !

Conférences

Nous organisons plusieurs conférences par an (en français). Elles sont suivies d'un échange auquel le public est chaudement invité à participer. Voici le planning pour l'année 2017/2018 :

 



Programme 2017/18



 


Conférence de Delphine Gachet et Alessandro Scarsella : "Venise : derrière le masque, les mille visages d’une ville unique", le 12 octobre à 19h00 salle Bordeaux Saint Augustin (18 place de l'église Saint Augustin, Bordeaux)


Fruit du travail conjoint de collaborateurs français et italiens venus d’horizons différents, l’ouvrage VENISE, Histoire, Promenades, Anthologie et Dictionnaire nous plonge au cœur de cette ville mythique en l’abordant sous tous ses aspects au fil d’une exploration minutieuse et originale qui contredit bien des clichés sans altérer sa légende. La ville de l’amour, de la séduction, de la sensualité, mais aussi le symbole de la fin du monde. Au gré des textes qu’il propose, cet ouvrage d’une ampleur sans équivalent permet d’accéder à une connaissance à la fois réaliste et intime de la vie vénitienne.

Delphine Gachet est maître de conférences à l’université Bordeaux-Montaigne et traductrice de littérature italienne contemporaine (Buzzati, Dazieri, Mazzantini, Crepax…).

Alessandro Scarsella est critique littéraire. Il enseigne la littérature comparée à l’université Ca’ Foscari de Venise, après avoir travaillé à la bibliothèque Marciana.

 


2 autres conférence programmées en cours d'année.


 

-- Activité comprise dans l'option 'conférences'. Pour les autres adhérents l'entrée est fixée à 5€ . Pour les non adhérents, 7€ --

 



Programme 2016/2017



 

 


Conférence en italien, via skype, du président de l'Académie de la Crusca, Claudio Marazzini "L'italiano è in pericolo?" Vendredi 12 mai à 18h30 à l’Athénée Municipal de Bordeaux.


 

 

 


Conférence de Claudia Buratti et Christina Salvatori avec projection d'une interview de Alba Tiberto Beluffi "De Fontainebleau aux montagnes de la Versilia, Filadelfo Simi, l'âme française d'un peintre toscan", le 13 mars, à 18h30, Athénée Municipal de Bordeaux. 


Filadelfo Simi

Filadelfo Simi nait à Levigliani, petit village de la Haute Versilia, le 11 février 1849. Il montre, depuis l'enfance, une attitude prononcée et naturelle pour le dessein et fréquente, avec la bienveillance de ses parents, l'Ecole de "Belle Arti" de Saravezza. Plus tard, grâce au soutient du mecène Angiolo Vegni, il poursuit ses études à Florence et, en 1873, obtient le diplôme de l'Académie de "Belle Arti".

En 1874 il se rend à Paris où sera elève de Jean Léon Gerome. Dans la ville française, il connaitra Jules Bastien Lepage et travaillera à une importante peinture "Sera d'inverno nella foresta di Fontainebleau" obtenant les faveurs du public et de la critique non seulement en France.

 

En 1876 il effectue un voyage en Espagne au cours duquel il peindra de nombreux tableaux et qui sera connu comme "La période espagnole".

En 1878 Simi rentre en Italie et va vivre en Ombrie et ensuite à Florence où se consacrera à l'enseignement et créera une école de peinture.

A partir de 1883 Filadelfo Simi va recevoir une série de reconnaissances et prix comme la medaille d'or à la troisième Exposition Artistique Internationale de Monaco.

Il meurt à Florence le 5 janvier 1923 à cause d'un infartus.

Filadelfo Simi, bien qu'ayant choisi de vivre à Florence, n'a jamais oublié sa région natale, la Haute Versilia où il a fait construire une maison/étude à Stazzema. Dans cette maison, il passera presque tous les étés et peindra beaucoup de ses chefs d'ouevres.

 

Claudia Buratti est avocat, passionnée par l'histoire, la littérature et l'art. Elle a participé à plusieurs conférences sur le crime de guerre perpetré en '44 à S. Anna de Stazzema (Toscane) : à Berlin, Essen et Bordeaux. Dans la ville française, madame Buratti a aussi collaboré à une manifestation sur la poétesse italienne Alda Merini. Elle vit plongée dans les livres de droit, des expositions et de textes dediés aux Impressionistes et aux peintres Macchiaioli.
Cristina Salvatori. Née à Forte dei Marmi, elle a travaillé longtemps dans le secteur touristique de la Haute Versilia cultivant en parallèle un grand intérêt pour l'art. Collectionneuse passionnée et specialiste de la peinture du XIX siècle italien, elle s'est tournée, depuis quelques années, vers la juste valorisation de la figure et de l'oeuvre de Filadelfo Simi. Récemment, elle a été promotrice et organisatrice du colloque "Filadelfo Simi, l'artiste, l'homme, sa terre et ses gens" aux Scuderie Granducali de Seravezza.
Alba Tiberio Beluffi. Alba Tiberio, diplômée en lettres classique, a enseigné à Milan, sa ville. En 1989 elle a publié un ouvrage sur l'étimologie de la langue (Il gioco del linguaggio, Pisa, casa editrice Giardini). Après son mariage avec Max Beluffi, elle a démenagé en Versilia où elle a ouvert une galérie d'art. Pendant son activité de galériste, frappée par certaines peintures de Filadelfo Simi, madame Beluffi a publié une monographie illustrée (Filadelfo Simi, un uomo, un artista, Pisa, Pacini editore 1996). Elle a écrit aussi le texte d'un documentaire qui porte le même titre que la monographie et qui a été projecté à Paris.

 

 

 


Conférence du professor Marc Agostino "Présidence et présidents de la République italienne de 1948 à 2015" le 8 décembre à 18h30  à l'Athénée municipal de Bordeaux.


Marc Agostino est historien, professeur émérite d'histoire contemporaine à l'Université Michel de Montaigne Bordeaux 3.

 

 

 

-- Activité comprise dans l'option 'conférences'. Pour les autres adhérents l'entrée est fixée à 5€ . Pour les non adhérents, 7€ --

 



Programme 2015/2016 



 


Conférence de Michele Borsatti "Le malheureux pays de l'espérance : l'Italie dans la Divine Comédie de Dante", à Talence le 19 novembre à 19h00, dans la salle polyvalente du Dôme.


Il y a 750 ans, à Florence, naissait Dante Alighieri, père de la langue italienne. Auteur de la Divine Comédie qui l’a fait connaitre dans le monde entier, Dante a écrit beaucoup d’oeuvres et analysé des sujets avec grande clairvoyance, si bien que ses écrits, malgré les siècles, sont d’une grande richesse pour comprendre la réalité actuelle. L’association Notre Italie a voulu célébrer cette circonstance en vous proposant une conférence du professeur Michele Borsatti, que nous avons connu lors de notre voyage à Ravenne et qui nous fait l’honneur d’accepter notre invitation.

Michele Borsatti (Ferrare 1971) enseigne des disciplines humanistes dans les lycées depuis 1998. Après des études en lettres classiques et philosophie, il s’est perfectionné sur la Renaissance italienne. De 1991 à 2002 il a collaboré en qualité de publiciste avec le journal « Il Resto del Carlino » et, de 2010 à 2014, avec la revue « Rassegna dell’autonomia scolastica ». Il a travaillé aussi pour la maison d’édition Palumbo et il est un des auteurs du texte « Opre gentili e amore intellettivo » sur un siècle d’instruction magistrale à Ferrare. A l'occasion du bicentenaire de la naissance de Giuseppe Verdi et de Richard Wagner (2013), il a écrit l’essai « La battaglia prosegue » sur le rapport entre la musique et la littérature entre le XIX et le XX siècles. Actuellement il enseigne les matières littéraires et le latin au lycée Dante Alighieri de Ravenna en particulier dans le lycée linguistique italo-français EsaBac.

 


Conférence de Salvatore Caputo "En attendant le Simone Boccanegra de G. Verdi au Grand Théâtre de Bordeaux" le 14 janvier à 19h00 à l'Ecomusée du vin et de la vigne" de Gradignan ( La conférence sera suivie d'un apéritif italien).


L'opéra Simone Boccanegra, oeuvre, en trois actes, de Giuseppe Verdi sur un livret de Francesco Maria Piave d'après une pièce de Antonio Garcia Gutierrez, fut cré, au Théâtre de la Fenice à Venise, en 1857. L'ntrigue, dans laquelle ne manquent pas les passages mélancoliques, est d'une grande force. Elle se déroule dans la République de Gênes au cours du XIV siècle.  

Salvatore Caputo, après le Théâtre de Florence (2000-2004), le Théâtre Colon de Buenos Aires (2004-2009) et  le Théâtre San Carlo de Naples, devient chef de Choeur de l'Opéra National de Bordeaux. Nous avons l'honneur et le plaisir de l'accueillir dans le quadre de notre cycle de conférences et le remercions d'avoir accepté, avec beaucoup de simplicité, notre invitation.

  

 


Conférence de Maurizio Sonnino "Les tremblements de terre en italie", Athénée Municipal de Bordeaux, le 3 juin à 19h00.


Maurizio est déjà venu à Bordeaux nous parler de l'histoire géologique de l'Italie et, l'année dernière, du marbre de Carrare. Nous avions été enchantés par par la richesse des informations et par ses explications, à la portées de tous. Alors, nous lui avons demandé s'il avait envie de revenir. Il n'a pas hésité un instant et nous le remercions beaucoup car, malgré son travail de recherche, il arrive toujours à trouver un peu de temps pour l'association.

Cette année, il nous parlera des tremblements de terre, très nombreux un peu partout dans la péninsule. Des phénomènes naturels certes, mais qui peuvent prendre des proportions dévastantes, que l'homme n'arrive pas à maitriser.

Après ses études en géologie à l'Université de Turin, Maurizio a travaillé pour plusieurs sociétés en Italie et à l'étranger (Espagne, Argentine, Mali, Ethiopie). Il a été professeur sous contrat et chercheur et, depuis 2008, il est Maître de Conférence en sédimentologie et géologie à l'Université de la Calabre.

 

-- Activité comprise dans l'option 'conférences'. Pour les autres adhérents l'entrée est fixée à 5€ . Pour les non adhérents, 7€ --

 
 


Programme 2014/2015



 

Conférence de Anne-Sophie Dinant - La Biennale de Venise - 56ème édition, 2015, à Talence le 11 juin à 19h00, espace François Mauriac (rue du professeur Arnozan).

Cette conférence présentera un aperçu de la biennale de Venise réalisée sous le commissariat de Okwui Enwezor.

Diplômée en histoire de l’art, Anne-Sophie Dinant est curatrice indépendante. Elle a été commissaire associée à la South London Gallery de 2007 à 2012 où elle a dirigé le programme de films et de performances. Ses projets récents en tant que commissaire invitée incluent entre autres L'Ecran: Entre ici et ailleurs, CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux (janvier 2014-janvier 2015), For as Long as You Like, Gaudel de Stampa, Paris (mars-avril 2014) . Elle écrit régulièrement des textes pour des livres d’artistes et des revues d’art spécialisées.

 

 

Conférence de Laura Brizi le 5 mars à 18h30 à l'Athénée Municipal de Bordeaux :  Sabaudia 1934, le rêve d’une ville nouvelle.

Sabaudia, qui fit partie du projet d’aménagement des Marais Pontins, est l’histoire d’un centre urbain unique, né comme laboratoire d’essai aussi bien politique que technique du régime fasciste, fruit de l’imagination, de la créativité et de la vision futuriste de ses quatre jeunes chefs de projet (Gino Cancellotti, Eugenio Montuori, Alfredo Scalpelli et Luigi Piccinato) et devenu l’expression d’une conception architecturale qui voulait une ville à dimension de l’homme et de l’environnement.

Laura Brizi est professeur d'Italien.

 

Conférence de Monsieur Roland de Lary :  Bucintoro, la galère des doges de Venise va renaître. Athénée Municipal de Bordeaux, le 16 octobre à 19h00.

 Monsieur de Lary est directeur du Centre Régional de la Propriété Forestière d'Aquitaine.
 

En 1798 le Bucintoro, préstigieuse galère de la République de Vénise, était détruite par les troupes de Napoléon après la conquête de la Serenissima. Depuis, plusieurs projets de reconstrution ont été présentés mais c'est en 2004, avec la "Fondation Bucintoro" que le rêve de voir un jour rennaître  le navire semble se concrétiser. La France, pour l'occasion, a offert le bois des chènes les plus beaux de la Dordogne pour la réalisation de la quille. L'occasion de s'excuser du tort subi mais surtout pour sceller une amitié vieille de plusieurs siècles.

 

-- Activité comprise dans l'option 'conférences'. Pour les autres adhérents l'entrée est fixée à 5€ . Pour les non adhérents, 7€ --

 



Programme 2013/2014



 


10 octobre, conférence de Stefania Graziano, "Les Dolomites, patrimoine mondial de l'UNESCO". Athénée municipal de Bordeaux, 18h30.


Chaine de montagne des Alpes italiennes, les Dolomites sont inscrites au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2009. Artistes et écrivains du monde entier ont chanté leur extraordinaire beauté à travers de nombreuses oeuvres et aujourd'hui, elles continuent d'être source d'inspiration. Mais d'où vient cette forme si particulière qui les rend uniques? Ont-elles toujours été comme nous les voyons aujourd'hui? Voila ce que nous allons essayer de comprendre en remontant dans le temps géologique.

Enseignante d'italien et de FLE en France depuis 16 ans, Stefania a fait des études de géologie en Italie avant de s'installer aux Etats Unis. A l'Université de Purdue, en Indiana, elle a fait deux ans de recherche sur le paléomagnetisme terrestre ce qui l'a amenée à réaliser un travail de magnetostratigraphie sur la limite Permian/Triassic des Dolomites occidentales.

 


Conférence de Lise Chapuis. "Au carrefour des langues. Quand l'Italien et le français se croisent". Athénée Municipal de Bordeaux, jeudi 13 mars à 18h30.


Lise Chapuis est docteur en littérature française et comparée et italianiste. Elle est aujourd’hui responsable pédagogique à Médiaquitaine, centre de formation aux carrières des bibliothèques (Université Montesquieu Bordeaux IV). Elle est aussi traductrice d'Antonio Tabucchi.

 


Troisième conférence de Maurizio Sonnino. "La pierre italienne la plus connue au monde : le marbre de Carrare". Athénée Municipal de Bordeaux, mardi 1er juillet à 18h30 


Après ses études en géologie à l'Université de Turin, Maurizio a travaillé pour plusieurs sociétés en Italie et à l'étranger (Espagne, Argentine, Mali, Ethiopie). Il a été professeur sous contrat et chercheur et, depuis 2008, il est Maître de Conférence en sédimentologie et géologie à l'Université de la Calabre.

 

 




Rappel du programme 2012/2013



 


18 décembre, conférence de Ingrid Raymond, guide-conférencière régionale VPAH. "Traverser Venise, la cité et ses ponts". Salle Jacques Brel, Villenave d'Ornon, 18h30.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une promenade iconographique et historique au fil des canaux vénitiens avec la présentation d’une sélection de ponts ayant des particularités à découvrir.

Ingrid Raymond est guide-conférencière régionale VPAH, dîplomée de l'Université de Bordeaux (histoire de l'art) et de Rome (mediazione culturale nei musei).

 

 


31 janvier, conférence de Lise Chapuis "Pinocchio et compagnie, un parcours à travers les classiques de la littérature italienne pour la jeunesse", Athénée Municaple de Bordeaux, 18h30.


Lise Chapuis est docteur en littérature française et comparée et italianiste. Elle est aujourd’hui responsable pédagogique à Médiaquitaine, centre de formation aux carrières des bibliothèques (Université Montesquieu Bordeaux IV). Elle est aussi traductrice d'Antonio Tabucchi.

 


18 avril, conférence de Marc Agostino, "Rome, double capitale", Athénée municipal, Bordeaux, 18h30-20h00.


Les événements de ce début 2013 mettent bien en valeur Rome et sa fonction de double capitale. Elections italiennes et grands enjeux politiques de l'Italie,renonciation de Benoît XVI et élection de François. Les deux rives du Tibre connaissent des moments importants pour l'Urbs, l'Italie et le monde. On peut constater que d'excellentes relations règnent entre les deux pouvoirs (ce qui n'empêche pas des débats internes à l'Italie), entre le Quirinal et le Vatican.

Pourtant, Rome fut longtemps la capitale des Etats du pape et l'unité italienne s'est fait sur le thème de Rome capitale aux dépens du Pontife. L'évêque de Rome, successeur de Pierre pour les catholiques, et l'Etat italien ont mis 59 ans à trouver un modus vivendi aboutissant à la situation actuelle,très originale, inscrite dans l'espace romain et dans ses monuments. Cette conférence traitera de ce processus, de ses résultats aujourd'hui mais aussi de l'enracinement historique du double destin incomparable de la Ville .

Marc Agostino est historien, professeur d'histoire contemporaine à l'Université Michel de Montaigne Bordeaux 3.

 


16 mai, 18h30, conférence de Delphine Gachet, Carlo Goldoni : « le Monde et le Théâtre », à l'écomusée du vin et de la vigne à Gradignan.


Né en 1702 dans une Venise où triomphait la commedia dell’arte, Goldoni arrive assez tardivement au théâtre après avoir fait des études de droit et exercé différents métiers : en 1748, revenu dans sa ville natale, il se voit confier la direction du théâtre Sant’Angelo, qu’il quittera ensuite pour le théâtre San Luca. Mais sa vie de dramaturge à Venise, en dépit du succès que rencontrent ses pièces, est rendue difficile par la jalousie de certains autres hommes de théâtre : Pietro Chiari puis Carlo Gozzi. Car c’est à une véritable réforme du théâtre de son époque que vise Goldoni. En intitulant la préface à l’édition de son œuvre « le « monde » et le « théâtre » » (1750), il montre combien les deux sources auxquelles il puise son inspiration détermine sa conception novatrice du théâtre : « un harmonieux mélange entre observation du réel et connaissance des règles de la scène » (F. Decroisette). En 1762, il accepte la proposition de se rendre à la Comédie italienne à Paris : il y restera plus de trente ans, jusqu’à sa mort, en 1793, continuant à écrire (en français) et à représenter de nombreuses pièces. Auteur de plus de 200 œuvres (comédies, tragi-comédies, livrets, canevas,…) Goldoni est et reste un des grands noms du théâtre européen ; il est traduit en de très nombreuses langues et ses œuvres ne cessent d’être représentées sur scène.

Delphine Gachet est maître de conférences à l’Université Michel de Montaigne – Bordeaux III. Elle a soutenu une thèse de doctorat en littérature comparée sur les nouvelles fantastiques françaises et italiennes du XX° siècle.

 

-- Activité comprise dans l'option 'conférences'. Pour les autres adhérents l'entrée est fixée à 5€ . Pour les non adhérents, 7€ --

 



Rappel du programme 2011/2012



 


Conférence gratuite de Delphine Gachet, Dino Buzzati : un homme, des œuvres… en collaboration avec la librairie La Machine à Lire, le 27 mars 2012 18h.


Détail page manifestations

 


Conférence de Marc Agostino : l'Italie et la colonisation de 1860 à 1940 : utopie et réalités. 16 mars 2012, Athénée municipal, Bordeaux, 18h30-20h00.


L'Italie, unifiée en 1860 -1870, arrive tard dans la course aux colonies.Les questions de l'irrédentisme avec Trente et Trieste marquent sa politique étrangère. Mais son intérêt se porte vite sur l'outre mer, surtout après l'occupation de la Tunisie par la France.Elle se constitue alors un empire en Afrique orientale et en Libye avant 1914.C'est un exutoire du nationalisme et ,pour certains,une solution à l'émigration .Elle échoue cependant en Ethiopie et c'est ce qui conduit Mussolini à la guerre de 1935 pour venger la défaite d'Adoua de 1896,traumatisme national.Cette conférence montrera l'importance
capitale de ce thème et l'essai de colonisation des territoires conquis : Libye,Erythrée, Somalie et même Ethiopie.

Marc Agostino est historien, professeur d'histoire contemporaine à l'Université Michel de Montaigne Bordeaux 3.

 


Conférence de Stefania Graziano. La tarentelle, entre histoire et tradition. 12 janvier 2012, 19h00, salle Jacques Brel, Villenave d'Ornon.


 


Conférence de Jacques de Saint-Victor autour de son roman "Le Roman de l'Italie insolite".
9 décembre 2011, 18h30, Athénée Municipale de Bordeaux.


 

 

La quatrième de couverte du livre présente à merveille l'esprit de cette oeuvre : "Il existe une Italie magique, nocture et pleine d'enchantements, qui se superpose à l'Italie classique", disait un grand historien de l'art. C'est cette italie là, hors des circuits touristiques, au contact de ses vérités anciennes et de son âme méconnue que ce Roman de l'Italie insolite entend évoquer : une terre mystérieuse, monde de démesure sans scrupules, ses condottieri, ses princes sanguinaires ou ses amants jaloux.

Jacques de Saint Victor est professeur, historien et journaliste (sa biographie).

Conférence organisée en collaboration avec la librairie La Machine à Lire.

 


Conférence "Du paysage à la géologie de l'Italie" par Maurizio Sonnino. Mardi 22 novembre à 18h30 à l'Athénée Municipale de Bordeaux.


Quand on parle de paysage, d'habitude on pense aux aspects anthropologiques, à la végétation que le caracterise ou à sa morphologie par exemple. Or, cela est bien plus complexe. Ce qu'on admire dans un paysage est en effet la combinaison de plusieurs facteurs, controlés et générés par des phénomènes géologiques. La géologie fixe toujours les conditions de départ. 

L'Italie est un des pays les plus complexes d'un point de vue géologique et nous allons voir pourquoi. Notre promenade débutera dans les Alpes, nous traverserons ensuite ce bassin sédimentaire qu'est la plaine du Po et arriverons sur les Apenins, épine dorsale de la péninsule. Et sans nous en apercevoir, nous traverserons tout le pays jusqu'à l'Arco Calabro Peloritano, sans oublier de faire un petit détour dans les Pouilles, un petit bout d'Afrique en Italie.

Après ses études en géologie à l'Université de Turin, Maurizio a travaillé pour plusieurs sociétés en Italie et à l'étranger (Espagne, Argentine, Mali, Ethiopie). Il a été professeur sous contrat et chercheur et, depuis 2008, il est Maître de Conférence en sédimentologie et géologie à l'Université de la Calabre.

 

--- Activité comprise dans l'option 'conférences'. Pour les autres adhérents l'entrée est fixée à 7€ ---

 



Rappel du programme 2010/2011



 


Quatrième conférence/concert autour de la musique et de la vie de Giuseppe Verdi, mardi 31 mai 2011, 19h30, salle Jacques Brel, Villenave d'Ornon.


Pour cette dernière conférence de l'année, place à la musique. Et quelle musique, celle de Giuseppe Verdi ! Richard Rimbert, première clarinette solo de l'ONBA et professeur au conservatoire, nous fait l'amitié d'interpréter deux pièces de fantaisie sur les airs de La Traviata et Rigoletto.

Au travers des lectures de Stefania Graziano, nous plongerons dans la vie Giuseppe Verdi, son oeuvre, ses inspirations, le XIXème siècle.  

Pour finir, un jeune trompettiste, Andrea, interprètera quelques courts extraits de l'oeuvre de Rossini. Nous conclurons cette soirée par un apéritif.

 

-- Soirée réservée aux seuls membres de l'association, entrée gratuite --

 


Troisième conférence : Firenze ed i Medici. Splendore e decadenza di una famiglia par Maurizio Morgante. Jeudi 10 mars 2011 à 19h00, salle Jacques Brel à Villenave d'Ornon. Conférence en italien 


Florence est liée aux Médicis, les Médicis sont liés à Florence. Deux destins qui ont donné vie à une période merveilleuse, lumineuse : la Renaissance. Splendeur et décadence d’une famille aux facettes des plus connues aux moins connues

Professeur d'italien à l'université du Temps Libre de Bordeaux, Maurizio est un toscan qui vit en France depuis plusieurs années.

A la fin de la conférence une dégustation-vente de produits de la gastronomie toscane sera organisée par la "Maison de Toscane".

 


Deuxième conférence : La centrale Montemartini à Rome par Ingrid Raymond. Jeudi 20 janvier 2011 à 19h30 salle Jacques Brel à Villenave d'Ornon.


Lieu d'exposition atypique, la Centrale Montemartini fait partie du réseau des "Musei nel Comune di Roma". C'est ici la rencontre entre l'archéologie industrielle et l'archéologie antique, puisque en 2005 cette ancienne centrale thermoélectrique est désignée comme siège permanent d'une partie des collections des musées Capitolins. Cette conférence s'articule autour de 4 points :

  • Histoire du monument, contexte historique du pays
  • Présentation de la muséographie du lieu
  • Présentation des oeuvres exposées
  • Projets futurs pour le lieu

 

Ingrid Raymond est dîplomée de l'Université de Bordeaux (histoire de l'art) et de Rome (mediazione culturale nei musei).

 


Première conférence : L'Emigration italienne du XIX siècle à nos jours par Stefania Graziano. Jeudi 14 octobre 2010 à 19h00 salle Daguin, Villenave d'Ornon .


La conférence proposera de parcourir l'histoire de l'émigration italienne. Au delà d'une présentation classique de ce sujet, des témoignages seront lus, des extraits de documentaires présentés.

 

--- Activité comprise dans l'option 'conférences'. Pour les autres adhérents l'entrée est fixée à 5€ ---



Programme 2016/2017





Programme 2016/2017